La Fête de l’Europe

La Fête de l’Europe

La fête de l’Europe, qui se tient le 9 mai, est une journée d’informations et de discussion autour de l’Union Européenne. De cette date découlent les journées de l’Europe, du 8 au 23 mai.

Pour cette occasion, le Cercle Celtique de Rennes propose deux conférences et un concert en partenariat avec la Maison Internationale de Rennes (MIR).


“Les visages de la culture européenne” par Ali Aït Abdelmalek
Vendredi 14 mai – 19h30
Zoom + Facebook Live

“L’Europe ne renvoie pas, loin s’en faut, à un territoire homogène ; certes, il existe bien un espace géographique, mais il ne couvre pas tout à fait l’Europe historique et culturelle, qui, elle-même, ne peut être identifiée à l’Europe politique et économique. D’où, les plus grandes difficultés, aujourd’hui, pour définir une “culture européenne”. Cette identité est, chacun le constate quotidiennement, une réalité très complexe”.


“Les droits linguistiques en Europe et la place des langues minoritaires” par Philippe Blanchet
Mercredi 26 mai – 19h30
Zoom + Facebook Live

Les questions suivantes seront abordées : Que sont les droits linguistiques ? comment sont-ils définis et garantis ? Comment se manifeste le non respect de ces droits et comment le caractériser ? Quel est l’état de la question en France et en Bretagne au regard des textes juridiques et des orientations des instances européennes ?”


“Récital de harpes” par Dimitri Boekhoorn
Vendredi 28 mai – 19h30

Dimitri Boekhoorn est un artiste international qui présentera 14 harpes de différentes époques, tailles et sonorités. S’il propose souvent ses propres compositions, ce concert unique présente des musiques traditionnelles, anciennes et récentes, d’Europe. Dimitri lui-même est très ‘européen’ : originaire des Pays-Bas, il a choisi de faire des Etudes Celtiques dans son pays d’origine. Puis il est venu s’installer en Bretagne grâce au projet Erasmus, pour poursuivre ces études, pour apprendre le breton et perfectionner le français. Sa thèse, portant sur le rôle et le symbolisme des animaux chez les Celtes du Moyen-Age l’a amené à étudier des textes littéraires de différents pays européens; la rédaction voire la soutenance de la thèse même étaient internationales : le système des recherches en co-tutelle lui a permis d’avoir deux directeurs de thèse : un en France et l’autre en Irlande. En tant qu’artiste et enseignant, Dimitri se produit dans une douzaine de pays européens, et même l’extension de son site-web est européen : www.harpes-dimitri.eu